E 2/2 4

En 1900, pour épauler leurs locomotives d’usine 1 à 3, les usines métallurgiques Von Roll achètent une machine supplémentaire. Au contraire des locomotives 1 et 3, achetées d’occasion, il a été décidé de commander la machine No 4, tout comme la No2, directement auprès de SLM (Schweizerischen Lokomotiv & Maschinenfabrik) à Winterthur. Comme les machines déjà disponibles, la No 4 a également été construite selon le Système Brown. Ce système, avec les cylindres montés au-dessus du tablier, apportait quelques avantages par rapport à l’emplacement normal. Il a été possible d’opter pour un empattement plus long, les cylindres et l’embiellage, par leur position haute, étaient mieux protégés et les tuyaux d’admission et d’échappement de vapeur étaient plus courts, ce qui permettait d’améliorer l’efficacité. De 1900 à 1964, La loc 4 était en service dans l’usine soleuroise de Gerlafingen. En 1964, cette soleuroise a été déplacée à l’usine Rondez près de Delémont où elle est restée en service, aux côtés de la No 5, jusqu’en 1996. Après leur garage de quatre ans, entretemps plus en état de marche, les deux locomotives 4 et 5 ont rejoint l’association La Traction en 2000. En 2002 HEG a pu reprendre ces deux locomotives qui sont depuis 2003 stationnées dans les emprises de la rotonde.

Données techniques

Année de construction 1900
Constructeur SLM
Tare moyenne 22 t
Empattement 2200 mm
Longueur hors tampons 7150 mm
Diamètre des essieux moteurs 900 mm
Timbre de chaudière 12 bar
Réserves d’eau 2.7 m3
Réserves de charbon 0.7 t
Vitesse maximale 25 – 30 km/h
Reprise par HEG 2002
Restauré Non restauré

Galerie


E_2_2_4_1 E_2_2_4_2